Logiciel de monitoring ?

Quand on administre une base de données dans un environnement de production (ou encore test, recette ou autre), plusieurs questions viennent à l’esprit quand à comment synthétiser les remontées d’informations que je possède :

  • Quel est l’intérêt pour moi de monitorer mes bases ?
  • Quelles sont les données les plus pertinentes à monitorer ?
  • Quelles actions puis-je effectuer sur celle-ci sans compromettre l’intégrité ?

Insider Loading Pour répondre à ces questions, plusieurs logiciels sont présents sur le marché et qui dans l’ensemble répondront aux différentes questions énoncées précédemment. Toutefois, nous allons au cours de cet article nous intéresser à un produit en particulier : Insider développé par la société fourth elephant. (A l’heure de l’écriture de cet article, ce produit ne semble plus maintenu depuis Mai 2012, mais il reste encore actuellement un produit de qualité).

Remarque : Ce produit, à lui seul, ne présente pas toutes les fonctionnalités nécessaires à l’administration d’une base de données, mais permet néanmoins d’avoir une vision en temps réel du trafic sur nos bases. D’autres produits peuvent être couplés à celui-ci tels que : SQL Developper, Toad. Je ne parlerai pas ici du produit crée par Oracle étant le plus adapté pour ce genre d’exercice Grid Control, un article lui sera consacré ultérieurement.

C’est un logiciel gratuit, qui permet à l’administrateur d’un simple coup d’œil, d’accéder à différentes informations vitales de la base.
Remarque : On entend par gratuit que vous pourrez monitorer autant de base que voulu, toutefois, à chaque redémarrage vous devrez relancer le monitoring des bases manuellement.

Quel est l’intérêt pour moi de monitorer mes bases ?

En tant qu’administrateur, un reporting quasi quotidien doit être effectué sur les bases de données, surtout si celles-ci sont dans un environnement de production. Les avantages sont donc nombreux : lisibilité en temps réel, surcharge mémoire, saturation de l’espace disque, etc…

Chaque administrateur peut choisir, en fonction de son besoin, les éléments les plus importants à surveiller. Le logiciel permet de définir un certain nombre d’alertes et de seuils, qui permettent une remontée d’informations encore plus précises.

Quelles sont les données les plus pertinentes à monitorer ?

Ce logiciel présente les informations mémoires de la base de données, ainsi que les différentes utilisations en espace disque (Image 1). Cette vue permet également de voir en temps réel la vitesse de transfert des archivelogs s’il y en a, et les écritures sur disque.

Le logiciel permet également de voir l’intégralité de la configuration de la base de données (Image 2, Image 3), information pratique s’il en est puisqu’elle permet en coup d’œil de voir quelles sont les paramètres par défaut et ceux qui ont été modifiés. De plus, des statistiques sur chaque objet, entrées / sorties, sont réalisées via le logiciel et reportées directement sous formes de graphiques (Image 4, Image 5).

Pour chaque exécution sur la base de données, ou chaque session en cours, le logiciel présente ces informations de manière lisible et cohérente (Image 6, Image 7). SI l’administrateur veut également pousser son analyse pour permettre un tunning approfondi en termes d’entrées / sorties, différents graphiques sont mis à disposition (Image 8, Image 9).

Si les possibilités de surveiller également un site web sont intéressantes mais non utiles dans notre cas, le logiciel propose également de monitorer les différentes informations systèmes (par exemple : swap, espace disque utilisé, charge CPU, etc… Image 10). Ceci peut s’avérer utile dans le cas de machines sous-taillées.

Exemple vécu :
Suite à une restauration de base de données sur un environnement de test, celle-ci ayant trop grossi dans un laps de temps trop court (de l’ordre du terra-octet), ces données nous ont permis de voir une augmentation anormale de la SWAP et ainsi prévenir un plantage de la machine.

Quelles actions puis-je effectuer sans compromettre l’intégrité ?

Comme le suggère le titre de l’article, Insider est un logiciel de monitoring. Ce qui lui permet de pouvoir interagir avec la base de données, tout en préservant celle-ci d’actions malencontreuses. Ainsi, l’administrateur a toute latitude pour effectuer ses actions sans risquer une altération des données ou autre.
Remarque : Le fait de pouvoir se connecter en ssh directement depuis le client peut présenter un risque.

Si toutefois, l’administrateur souhaite effectuer des actions sur la base de données, il peut également utiliser d’autres outils tels que ceux présentés au début de cet article : SQL Developper, Toad.
Remarque : Attention, toute opération effectuée sur la base met en danger l’intégrité et la cohérence des données si une mauvaise manipulation est effectuée.

Conclusion

Après cet article qui avait pour but de présenter un outil qui me sert tous les jours depuis quelques années, j’espère vous avoir présenté les différents avantages de celui-ci. Outil pratique car il met en avant toutes les informations essentielles et pertinentes de notre base de données. Bien sûr, certaines opérations ne pourront être effectuées que par un autre logiciel couplé à Insider, mais aucun produit ne présente à l’heure actuelle toutes les fonctionnalités voulues.

Voici en récapitulatif, toutes les images qui ont été présentées dans cet article :

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Bravo pour votre article qui est clair

Répondre à Emmanuel V. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.